Rappel du licensing Windows Serveur

Bonjour,

Un petit rappel utile sur le licensing parfois délicat de Windows Serveur.

En effet, depuis la version 2016 (et cela est valable pour son édition 2019 également), le licensing Windows Serveur a changé de métrique : il ne se licensie plus au processeur, mais au cœur physique.

Cela est aussi bien valable pour son édition Standard que Datacenter.

Il faut désormais prendre en compte les règles suivantes (qui sont cumulatives) :

  • Pour couvrir un serveur physique, tous les cœurs physiques du serveur doivent être couverts
  • Un minimum de 8 licences cœurs est nécessaire pour chaque processeur physique et un minimum de 16 est nécessaire pour les serveurs avec un processeur
  • Les licences cœurs seront vendues par pack de 2

Ex 1 : pour déployer Windows Serveur 2016/2019 sur un ESX Bi pro de 20 cœurs, il vous faudra acquérir 10 packs de 2 licences cœurs.

Ex 2 : Inversement, un serveur monoprocesseur de 12 cœurs nécessitera malgré tout l’acquisition/assignation de 8 packs de 2 licences cœurs (soit 16 licences) car c’est le minimum requis.

Concernant la Virtualisation de Windows Serveur, c’est ici que rentre en compte la distinction entre les éditions Standard et Datacenter.

Windows Serveur Standard, une fois l’ensemble des cœurs physiques couverts, permet d’accueillir jusqu’à 2 VM Windows Serveur.

Ce droit est cumulatif : autrement dit, pour accueillir 4 VM Windows Serveur Standard, il est autorisé de couvrir une seconde fois l’ensemble des cœurs physiques (soit dans notre Ex 2, assigner 16 packs de 2 licences cœur) pour accueillir 2 +2 = 4 VM.

Windows Serveur Datacenter permet, une fois l’ensemble des cœurs physiques couverts, d’accueillir un nombre illimité de VM.

Le ROI de Windows Serveur Datacenter se situe à 10 VM ; il vaut mieux dans ce cas investir dans un pack de 8 licences WS Datacenter que dans de multiples packs de WS Standard – plus pertinent financièrement.

J’espère que cet article vous aura été utile, les commentaires sont ouverts pour vos questions.

Dans un prochain article, nous verrons l’intérêt de la Software Assurance sur Windows Serveur, notamment au travers de l’Azure Hybrid Benefits.

About the Author

Christophe LEBRUN

Actuellement Ingénieur d'Affaires chez Metsys, j’ai un passé de Consultant Licensing Microsoft et tâcherai de rendre un peu plus clair la complexité de ce dernier !

No Comments

Laisser un commentaire